Modèle de coûts PM

Modèle de couts PM

Le taux de coûts à la minute pour la prestation médicale se calcule à partir de trois paramètres différents : le temps de travail annuel, l’indice d’efficacité tarifaire et le revenu de référence.


Graphique: Modèle de coûts PM – Calcul du taux de coûts par minute

Pour le temps de travail annuel (TTA), la première étape consiste à calculer le temps de travail ayant un impact tarifaire. On part du nombre de jours annuels dont on soustrait les week-ends, les vacances, les jours fériés, les jours de maladie, les formations continues, etc. Ce calcul aboutit à 208,7 jours de travail ou 1920 heures (115 200 minutes) susceptibles d’avoir une incidence sur le tarif. Sur les 9,2 heures de travail journalières, une certaine partie est toutefois consacrée à des activités qui n’ont pas d’impact direct sur le tarif (p. ex. pauses légales, temps de changement, appels téléphoniques). Ce qu’on appelle l’indice d’efficacité tarifaire (IET) est déterminé par unité fonctionnelle car la gestion des unités fonctionnelles varie d’une unité à l’autre (p. ex. contrôles de qualité, statistiques, gestion du cabinet, discussions d’équipe, retards/dérangements). Pour l’ensemble des unités fonctionnelles, l’IET représente entre 70 et 80 % du temps de travail journalier.

Le revenu de référence (RR) décrit le revenu que devrait gagner un médecin travaillant à temps plein dans un cabinet médical. Le RR est calculé au sens large selon le principe de l’opportunité. On analyse ici ce que pourrait gagner un médecin indépendant occupant la fonction de chef de clinique, de médecin dirigeant ou de médecin-chef dans un l’hôpital. Au salaire moyen brut de cette catégorie professionnelle s’ajoutent les cotisations sociales de l’employeur. Il en résulte un revenu de référence de 229 397 francs par an.

Le barème de coûts spécifique à l’unité fonctionnelle pour la prestation médicale ( cPM) se calcule comme suit :